Tonkpi/ Développement local : Le ministre Vagondo Diomandé offre un véhicule à l’Ong Likoleh

Le ministre de l’intérieur et de la sécurité, le général de corps d’Armée Vagondo Diomandé a offert un véhicule de type pick-up à l’Ong Likoleh Côte d’Ivoire. Un don qui fait suite à une visite le samedi 23 Juillet dernier dans les locaux de cette organisation de la société civile pour s’enquérir de ses actions en matière de développement local.

Après avoir entendu les présentations de l’ONG Likoleh faites par son coordonnateur terrain, Kindo Ousseny et son coordonnateur projets Bih Tiémoko, dont la finalité est la mise en place d’une fondation qui porte le nom du ministre accompagné par un fond de soutien au développement socioéconomique de la région, le ministre de l’intérieur et de la sécurité, le général de corps d’armée Vagondo Diomandé, s’est dit touché par les initiatives de cette jeune structure.

Pour manifester son soutien et son admiration face à ce qu’il vient d’apprendre, le premier flic ivoirien a décidé d’offrir un pick-up à l’ONG Likoleh. « Je voudrais séance tenante offrir une bâchée à ces jeunes. Mettez les documents nécessaires à la disposition de mon chef de cabinet pour que dès la semaine prochaine je vienne vous remettre ce véhicule moi-même », a promis le ministre de l’intérieur et de la sécurité. Et ce à la grande joie des bénéficiaires.

Très ému et très touché par cette surprise, le ministre Vagondo Diomandé a dit sa fierté de voir qu’une Ong de la région arrive à faire de telles prouesses. Les actions de cette Ong dans la région sont ce qu’il souhaite pour le Tonkpi. Car dit-il: «Je considère qu’on est en retard dans la région. On en est là à cause de notre manque de solidarité et de cohésion. On a tous les atouts pour que notre région soit une référence. Mais on n’arrive pas à les exploiter comme il se doit à cause de nos problèmes de personne. Le Président Alassane ne nous a pas oublié, c’est à nous de lui montrer qu’on existe et qu’on ne doit pas être oublié. Une seule hirondelle ne peut pas faire le printemps ».

S’exprimant à propos de la Fondation Vagondo Diomandé, le premier responsable du Tonkpi s’est dit plus que fier de cette initiative qui lui donnera d’autres moyens d’œuvrer au bien-être des plus nécessiteux du Tonkpi en particulier mais de toute la Côte d’Ivoire en général. « C’est le fondement de ce que j’essaie de faire passer comme message Je suis le Ministre de l’intérieur et de la sécurité de la Côte d’Ivoire et fils du Tonkpi. Vous venez de me donner d’autres moyens pour apporter aux plus nécessiteux. Une fondation, c’est le socle de la réussite de toutes les actions que nous entreprenons. Je n’ai jamais imaginé que mon nom, à une fondation. C’est le plus beau cadeau que j’ai depuis que je suis ministre. Un Club d’amis utile à la communauté qui viendra au secours de nos parents.», s’est-il réjouit.

Le général de corps d’armée a visité cette Ong qui œuvre dans le social en faveur des couches vulnérables notamment les femmes et les enfants du monde rural et urbain. Au siège de l’Ong Likoleh-CI le coordonnateur terrain , Kindo Oussény a brièvement présenté la structure qui depuis 2014 fait beaucoup pour l’autonomisation des femmes, la lutte contre la non déclaration des enfants à l’état civil, la lutte contre les inégalités sociales. Il a indiqué que l’Ong a pour mission principale de contribuer à la promotion des droits fondamentaux des femmes et des enfants en leur permettant de réaliser des progrès majeurs dans leur vie. Les différentes actions déjà accomplies sur le terrain par l’Ong Likoleh et les perspectives ont été présentées à l’hôte de marque. Quant au coordonnateur projet de Likoleh, Bih Tiemoko Martin, il a pour sa part s’est réjouit de cette présence qui est une grande première dans la vie de l’Ong Likoleh de recevoir une personnalité de haut rang dans ses locaux. Il a salué le leadership du ministre de toujours œuvré au bien-être des populations locales notamment celles de la région du Tonkpi. Il a indiqué que la venue du ministre Vagondo Diomandé dans la région a donné un coup d’accélérateur au développement local et sa structure ne saurait rester les bras croisés sans l’accompagner. Comme surprise au ministre Vagondo Diomandé, Bi Tiémoko a présenté le projet dénommé fondation Vagondo qui à travers le fond d’appui Vagondo Diomandé (FONDAVAD) pourra apporter le sourire aux plus défavorisés dans les zones les plus reculées du Tonkpi. L’Ong Likoleh se propose d’en être le partenaire d’exécution avec sa vaste zone d’intervention dans les régions du Tonkpi et du Bafing et son expertise en la matière. Rappelons que l’Ong Likoleh en plus de l’autonomisation des femmes et la lutte contre les non déclarations des enfants, œuvre dans l’éducation à travers le concours de salubrité inter-école, dans l’hygiène et l’assainissement environnemental à travers le concours de salubrité dans certains villages de la région. A ce jour, plusieurs associations de femmes du monde rural sont autonomes grâce à cette organisation et son partenaire financier, la Fondation Osiwa, (Open Siety for west africa).

Doumbia Seydou Badian

Partager, c'est aimer!
Shares

Vous allez aimer aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *